Comment bien contrôler la conformité de votre installation électrique ?

Que ce soit pour une maison neuve ou pour une maison ancienne, la vérification de la conformité de son installation électrique est toujours de rigueur. Il faut en effet savoir que la non-conformité pourrait engendrer des risques d’incendie et d’électrocution.

La norme NF C15-100 régit la conformité d’une installation électrique

Depuis des années, c’est la norme NF C15-100 qui régit la mise en conformité de votre habitation et de vos installations électriques pour une maison. Elle est souvent mise à jour en fonction des nouvelles technologies et des appareils électriques qui font leur apparition. Elle règlemente donc le nombre total des équipements électriques par chambre ou par pièce de vie (compteur, schéma électrique propre, etc) , la présence obligatoire de disjoncteurs ainsi que les différentes mesures de sécurité électrique. Elle en vigueur n’importe où, que ce soit en France, en Bruxelles ou en Belgique.

Pour une maison ancienne, la mise aux normes de l’électricité doit être faite par le propriétaire ou par l’acheteur en cas de vente. Il est à noter qu’il n’y a pas d’obligation sur la mise aux normes et n’est pas traité dans les infractions, mais le propriétaire doit prendre en charge tous les risques encourus à cette décision. Par ailleurs, l’acheteur peut tout de même convenir des travaux à faire avec le vendeur.

Pour une maison neuve ou appartement, la mise aux normes n’est pas vraiment de rigueur. Il faut juste procéder à une vérification et contrôle de l’installation électrique au cours de l’année. Cela doit se faire en fonction des appareils utilisés, de leur nombre ainsi que de la consommation du foyer.

Faire appel à un professionnel pour procéder à un diagnostic

Pour bien contrôler la conformité de votre installation électrique, il est tout d’abord possible de faire appel à un professionnel. C’est notamment le cas fréquent pour les maisons anciennes qui nécessitent une rénovation électrique. Un rapport doit être fait pour voir les équipements et les éléments qui ont besoin d’un remplacement ou d’une modification unifilaire. Une fois les études faites, l’électricien peut procéder aux travaux.

Pour une maison neuve, le propriétaire peut évaluer par lui-même la conformité de son installation. Il peut constater en effet l’augmentation de ses appareils, le manque de prises dans une pièce de vie, la baisse de tension fréquente, le niveau de protection du tableau électrique, la prise de terre, etc. Il pourra ainsi faire appel à son électricien pour procéder aux travaux à réaliser, en faisant l’ajout de prise, d’interrupteurs, etc.

Le prix et le devis des travaux et services varient en fonction de l’ampleur et de la position des installations à faire. Le professionnel pourra donner une marge précise après avoir fait le diagnostic. Une fois que les travaux sont finis, un organisme dans le domaine de l’énergie peut procéder à la vérification du logement lors d’une visite et aux contrôles. Il pourra ainsi fournir un certificat ou une attestation de conformité, qui pourra servir de documents à l’occasion d’une vente ou d’une location.